En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Développement Durable

DD 208 2008-2009

Par webmestre appert, publié le lundi 5 décembre 2011 15:57 - Mis à jour le mercredi 1 mars 2017 09:47
Le Projet Développement Durable

Cette année, nous avions un projet : le développement durable. Mais qu'est ce que Le Développement Durable?

Et bien, c'est un courant de pensée visant à allier le facteur humain, l'écologie et l'économie mais ce développement n'est possible que si les différents facteurs se respectent ensemble. Or, cette dernière condition a du mal à être respectée notamment entre l'écologie et l'économie : beaucoup d'industriels polluent la nature ou la détruisent pour gagner de l'argent.

Notre projet est donc de faire découvrir aux lycéens (et à nous par la même occasion) les différents moyens de se développer durablement et, ainsi, de sauver notre planète de la destruction le plus longtemps possible tout en continuant à y vivre. Cet article vous fera donc découvrir le travail de notre classe. Notre travail consiste à chercher les différents moyens de respecter la nature dans différents sujets comme l'habitat ou encore l'énergie.

Ce projet est également composé d'actions concrètes telles que les boîtes vertes que vous avez pu admirer dans vos salles de classe dès le début de l'année ou encore les menus que vous avez pu déguster au self,  constitués d'aliments biologiques ou locaux. Notre projet nous a amené à participer à différentes activités.

Nous avons rencontré des personnes ayant pour but de nous expliquer le fonctionnement du commerce équitable. En quelques mots, le commerce équitable permet de donner une chance aux petits producteurs de pouvoir vendre leur produit permettant ainsi à ces derniers d'avoir un revenu fixe. Nous avons aussi rencontré deux auteurs (Fabrice Colin et Pascal Dessaint) participant au prix littéraire de Nicolas Appert. Ils nous ont parlé de leur livre (Engagés ! et Un drap sur le Kilimandjaro). Ayant pour thème l'engagement et la protection de l'environnement et des animaux. De plus, nous avons participé à une conférence sur l'eau pour nous sensibiliser à la gestion de celle-ci.   

 

La semaine du Développement Durable

Cette semaine du 16 au 20 Mars 2009 a donné lieu à 5 maquettes, toutes suivant une même idée : le développement durable.
Cependant, chaque groupe a eu des consignes différentes.

Groupe 1 : Réalisation d'articles.
Ils tenaient le rôle de journalistes. Ils ont composé des articles et des interviews sur les différents groupes et personnels du lycée.

Groupe 2 : Réalisation du Site.
Nous avions pour objectif la création d'un site Internet servant de support à la thématique du DD et les différents travaux.

Groupe 3 : Création d'une maquette.
Ils ont créés une maquette mettant en valeur les différents matériaux écologiques avec lesquels il est possible de créer une maison.

Groupe 4 : Création d'une maquette.
Ils avaient pour objectif de présenter les différentes énergies renouvelables par le biais d'une construction miniature.

Groupe 5 : Création d'une maquette.
Les jardiniers, ils nous ont exposés les moyens de rendre l'agriculture écologique.

Groupe 6: Création d'une maquette.
Ce groupe a imaginé une maison où la gestion de l'eau et des déchets a été optimisée pour respecter l'environnement.

Groupe 7 : Création d'une maquette.
Cette équipe a imaginé une entreprise répondant au mieux aux principes du développement durable.

Tous les groupes, mis à part les groupes 1 & 2 ont réalisés un panneau explicatif de leur mission en parallèle avec leur maquette.

 

Différentes rencontres avec...

Monsieur Brault, le cuisinier du lycée

Lecteurs, aujourd'hui, le lundi 16 mars 2009, nous interviewons le chef cuisinier de notre lycée.
M. Brault nous présente les actions effectuées par le lycée en rapport avec le développement durable :
 

  • Palettes, cageots et cartons récupérés par le livreur.
  • Huiles usagées récupérées dans une cuve de 200L afin d'être recyclées.
  • Boîtes de conserve récupérées dans une benne.
  • Economie d'énergie grâce :
  • Aux néons qui s'éteignent lors d'une luminosité forte
  • Aux ampoules basse consommation
  • Aux minuteries sur les lumières
  • Au préchauffage des fours déclenchés plus tard
  • Economie d'eau si les lave-vaisselle sont remplis convenablement.
  • Le personnel motivé a pour projet pour 2009 :
  • La récupération du plastique (seau pour les sauces...)
  • Mise en place d'un lombri-composteur

 

Une  technicienne du laboratoire de chimie

Nous avons rencontré la technicienne du laboratoire de chimie pour s'informer des mesures prises pour le développement durable.
Tout d'abord, des bidons de récupération sont mis à disposition pour récupérer différents produits (ions métalliques, acides et bases, produits organiques, etc...).
Ces bidons sont ensuite récupérés par une société deux fois par an. Il existe aussi une armoire ventilée où se trouvent certains produits dangereux. D'ailleurs, un grand nombre de produits ont été supprimés comme le chromate de potassium ou encore le mercure.
Pour le lavage des flacons, de la vaisselle ou autre, un lave-vaisselle est utilisé. Celui-ci n'est utilisé que lorsqu'il est plein pour éviter les gaspillages d'eau trop importants.
Petit inconvénient, ce lave-vaisselle est âgé d'une vingtaine d'années, ce qui a pour conséquence une consommation assez grande en énergie.

 

Fabrice Colin, auteur du livre "Engagés!"

Réflexion de quelques élèves sur l'engagement après la rencontre de Fabrice Colin

  • « Après avoir lu et étudié «Engagés !» en classe, nous avons eu la chance de rencontrer l'auteur de ce livre. Les élèves ont donc pu lui poser des questions sur son engagement personnel, sur la genèse de ce livre, sur le choix des personnes interviewées. Il nous a également appris que l'engagement était une décision personnelle et qu'il fallait que cela soit voulu. Il nous a ensuite expliqué le choix du thème de son livre en nous glissant secrètement que lui n'était pas forcément engagé. Cette conférence a été intéressante malgré le fait que la politique soit revenue trop souvent dans son débat. » Pauline.H.
  • « Le livre Engagés! de Fabrice Colin raconte l'histoire de militants et de personnes engagées, chacun à sa façon, dans une association contre le sida ou pour l'écologie par exemple. Ce livre était pour lui, un tout nouveau genre, d'habitude il écrit des romans pour jeunes. Fabrice Colin, dans son recueil, a voulu le moins possible se positionner et retoucher les propos des personnes interviewées. Questionner ces gens a été tout d'abord un travail d'écoute, il a tout retranscrit en supprimant le moins possible d'informations. Les paroles les plus délicates à retranscrire furent celles des jeunes car leur langage était familier.  Lors de la rencontre élèves/auteur, Fabrice Colin a répondu à nos questions tout en montrant son opinion vis-à-vis de la politique. Ce romancier, dans ses livres, ne raconte pas ce qu'il ressent, c'est pourquoi il a créé un blog (http://fabrice-colin.over-blog.com/) où il exprime sa véritable opinion. » Elodie.S.
  • « Jeudi 22 janvier 2009, rencontre avec Fabrice Colin, auteur d' Engagés!. A première vue, l'auteur est quelqu'un de simple, à la limite du réservé. Cependant, une fois lancé dans son intervention, il exprime clairement et sans retenu ses idées, ses positons et ses opinions politiques. Lors des réponses aux questions posées, l’écrivain, dans un premier temps répond à celles-ci, puis il les détourne vers un autre sujet. Au fur et à mesure des réponses qu'il fournit, on découvre une personne qui exprime une vision du terme engagé entièrement différente de la notre. Tout au long de son  intervention, il a précisé que les personnes avec lesquelles il avait collaboré, ont été prises au hasard pour leurs témoignages. » Romain.R.

« L'engagement est le fait d'associer la défense de ses idées à des actes. Il en existe deux sortes. Tout d'abord un engagement que l'on pourrait qualifier de «virtuel». En effet, faire des dons pour des associations est une forme d'engagement. Mais la plus intéressante et la plus efficace reste la forme d'engagement «physique», comme par exemple de manifester, faire du bénévolat dans des associations comme les «resto du coeur»...Dans son interview, Fabrice Colin nous a beaucoup parlé de l'engagement «physique», il le trouve bien plus formateur sur la vie et il a dit qu'il servait plus que l'engagement «virtuel» (pour lui). Donc, pour Fabrice Colin, si l'on veut défendre ses idées et son opinion, il vaut mieux s'exprimer par l'engagement «physique» ». Gautier.C.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe